Bénédicte Lambert

créatrice culinaire

Qui suis je ?

Je suis Bénédicte, créatrice culinaire.
Je réalise des prestations autour de la gastronomie ; de la création de recettes, des ateliers de découverte ou de design, du stylisme et de l'événementiel.
Scénographe, j'ai travaillé une dizaine d'années comme comédienne et marionnettiste.
J'ai obtenu mon CAP de pâtisserie en candidat libre et je suis partie l'éprouver au Japon dans un restaurant franco-japonais.
J'aime jouer avec la nourriture, je mets en scène les aliments pour la photo ou pour l'évènementiel.
J'invente de nouvelles associations et de nouvelles façons de voir ce que l'on mange.
Je suis une aventurière qui cherche de nouvelles sensations gustatives, de nouvelles histoires, de nouvelles émotions à créer ensemble.

Mes valeurs

Tous mes projets sont axés sur le bien être qui passe par une alimentation saine et pensée.
La réflexion n'est pas synonyme d'intellectualisation. Il s'agit pour moi de faire des choix et de m'informer sur ce qui se passe dans mon alimentation, d'être ouverte et curieuse.
Cela inclut une considération globale avec l'avant et après l'assiette.
Pour moi, connaître l'origine ou l'histoire d'un aliment me permet de le manger autrement, avec plus de conscience, il devient plus précieux. Quel plaisir de déguster une fraise des bois au détour d'un chemin de randonnée.
'ajoute aussi celui de savoir qu'elles sont sauvages et à l'origine des fraises cultivées que nous trouvons sur les étals. Je vérifie les bienfaits de la fraise sur mon corps.
Elle m'apporte vitamine C et antioxydants. Pourtant si je la mange en fin de repas ou si je la prend dans un smoothie, le sucre ne sera pas digéré de la même manière.

La cuisine saine et créative n'empêche pas de rester fun et dans le plaisir.
Toute ma recherche se base sur l'équilibre entre ces deux aspects, comment avoir une cuisine santé et plaisir à la fois.
Je ne suis ni anti ni pro : gluten, bio, cru, vegan…
J'utilise le meilleur de ces spécificités en alliant les vertus des aliments, leur goût et leur texture. J'y ajoute une touche ludique et esthétique pour que tous les sens soient mis à contribution.
Le plaisir de se faire du bien s'associe à celui de la découverte et de l'émerveillement.

Manger seule ou faire mes créations dans mon coin ne me remplissent pas tant que de les partager ou de les créer à plusieurs mains. J'utilise les outils collaboratifs pour faire des ateliers créatifs et pédagogiques. Je transmets mes découvertes dans des coworkings éphémères, les MiamOpenSud ou les walkingdev, journées d'exploration en itinérance dans une ville, des cours avec des AMAP, des médiathèques, des galeries d'art, des jardins partagés.

Mon nouvelle axe de recherche se concentre sur la transmission et le respect de l'environnement autour d'une alimentation raisonnée et joyeuse.
Pourquoi non-éducation car je pense qu'on ne peut amener personne là où il n'a le désir d'aller. Je ne veux pas moraliser ou me battre contre les industries agro-alimentaires.
Je souhaite éveiller la curiosité, donner l'envie de passer à l'action, permettre de découvrir de nouveaux produits, faire bouillonner l'imagination, créer de l'enthousiasme.

Des arts celui qui me remplit le plus est l'art de la cuisine.
Est ce que tout a déjà été créé ? Chaque fois que je suis derrière les fourneaux c'est comme une première fois, tout est à réinventé.
La créativité : de l'art de faire une salade avec les restes ou de celui de concevoir un moule en silicone pour créer une forme mangeable complètement inédite.
Je ne me concentre pas sur la finalité. Je recherche, j'explore, je m'amuse dans le processus créatif. C'est comme ça que je découvre des trésors. J'invite à prendre ce temps d'exploration qui nous donne l'inspiration et l'envie pour cultiver l'audace et la fantaisie.